Le petit Château

 

 

 

Cette grande maison de maître fut achevée en 1740, et fut construite par le curé de la paroisse Antoine de la PLACE. Elle est située au centre du village.

 

La commune en fit l’acquisition en 1957 avec l’intention d’y installer les services administratifs, cependant, d’autres priorités - écoles, salles d’animation, équipements sportifs… ont fait repousser le projet.

 

En 1999, la municipalité s’inquiète de la solidité du bâtiment. La vétusté constatée des planchers ne permet plus d’assurer la sécurité des occupants travaillant au service de la poste et des associations locales. Ces services sont réinstallés dans d’autres locaux de la commune.

 

Les élus s’attachent les conseils de M RATIER, architecte du Patrimoine, pour élaborer le projet de rénovation du bâtiment en Mairie, bibliothèque, salle d’exposition.

 

Un démontage soigné de toutes les pièces est effectué. Tous les matériaux boiseries, huisseries, carrelages... en bon état sont sauvegardés.

Ensuite la rénovation de l’ensemble du bâtiment est entreprise : l’escalier retrouve son aspect d’origine, les staffs sont refaits à l’identique d’après les empreintes faites sur l’existant avant le démontage.

 

Les colombages intérieurs, la charpente avec faîtage en croix de St André sont remis en valeur.

Les carrelages d’origines sont reposés.

Les façades en briques de St Jean retrouvent leur aspect (rejointage notamment) et leur couleur d’origine.

 

En novembre 2003 les services administratifs de la Mairie sont installés dans les locaux du Petit Château.

De nouveaux bureaux accueillent les services sociaux, un atelier informatique, les permanences des élus, de la Communauté de Communes etc…

 

Une salle d’exposition, mise à la disposition des associations, est ouverte au sous-sol.

 

Et enfin, en 2004, une bibliothèque municipale informatisée est installée au second étage.

 

Tous ces locaux sont accessibles aux personnes à mobilité réduite grâce aux rampes d’accès et à l’ascenseur.

 

Cette réalisation a permis de sauvegarder le patrimoine communal classé.

Les services administratifs sont installés dans des locaux spacieux.

La bibliothèque a triplé sa surface et déjà le nombre de lecteurs évolue très positivement de mois en mois.

Enfin les locaux libérés par l’ancienne Mairie ont permis l’installation du nouveau bureau de Poste, de bureaux pour les associations, d’une salle réservée aux adolescents et d’une salle de danse pour les jeunes enfants.

 

Une telle réalisation a nécessité une gestion budgétaire très rigoureuse de la part des élus : cet investissement représentant un énorme effort pour une commune de 1450 habitants.

 

La population apprécie beaucoup cette action : les habitants sont très attachés à leur patrimoine d’autant plus que la situation centrale du bâtiment, remis en valeur, a un effet valorisant pour l’ensemble architectural du village.

 

Le projet est aujourd’hui totalement réalisé.

 

Dans les années 1990, la commune a également sauvegardé, avec l’aide d’une association locale, la chapelled’AUGEVILLE et un puits mérovingien. Ce patrimoine; élément dominant d’un hameau de Bose le Hard d’une centaine d’habitants, faisant partie des sites protégés.

 

 

 

 

Note historique

 

1740                     Construction de cette propriété

 

 

26 février 1790   Vente de Louis BONIFACE à Pierre                                       de MAGUET

 

 

05 octobre 1813  Vente de Pierre MAGUET à François                                   FREMONT

 

 

16 avril 1823       Vente de François FREMONT à                                         Nicolas DUTHIL

 

 

8 novembre 1837 Transmis par héritage à Bérénice                            DUTHIL (fille de Nicolas) épouse  QUESNE 

16 août 1880       Héritage de Caroline QUESNE (fille de Bérénice)

 

 

28 septembre 1899        Legs de Caroline QUESNE à Pierre DUTHIL

 

 

14 mars 1900      Vente de Pierre DUTHIL à Valentin BRAYE

 

 

20 février 1901   Donation-partage de Valentin BRAYE à ses enfants et attribution de la

propriété à Marie CARPENTIER (épouse BRAYE)

 

 

2 octobre 1954              Vente des héritiers BRAYE à la commune

 

 

Usage du Petit Château

 

 

École :          

 

L’école s’est implantée au Petit Château en novembre ou décembre 1936, partageant les lieux du rez de chaussée avec M. et Mme CARPENTIER, propriétaires à cette époque. C’est en janvier 1937 que Mme FERTEL, enseignante à Fontaine le Bourg est mutée à Bosc le Hard à la classe des cours élémentaires, 1938 Melle FUNCKE (Mme GUERILLON) enseigne dans les classes contiguë le cours préparatoire. Mme HORCHOLLE est la directrice, 1939 M. VILLERELLE est mobilisé. Il est demandé aux personnes ayant un certain niveau d’études de venir suppléer aux institutrices restantes. La mère de Melle FUNCKE prend la place de sa fille (cours préparatoire), Melle FUNCKE a la charge des plus grands (cours élémentaires), Mme FERTEL remplace M. VILLERELLE à l’école des grands (cours moyens et fin d’études préparant le certificat d’études). 1940 M. VILLERELLE est démobilisé mais l’exode marque l’arrêt de la scolarité.

 

Le Petit Château est occupé par l’armée allemande

 

Une cohabitation avec classe à mi-temps reprend, en 1941 une grande partie des allemands partent pour la Russie permettant la récupération des locaux. Pendant la construction de V1, des civils occupent les classes. Puis vient la Libération et le retour au Petit Château.

Jusqu’en 1950, il y eut : une classe de 3 cours pour filles  (actuel secrétariat côté nord) une classe de 3 cours pour garçons (actuel secrétariat côté sud)

 

                         

La Poste : 10 janvier 1962 transfert au Petit Château

                        Bureau et logement

 

                        1970 : extension des locaux

 

Dates de l’ancienne Mairie

actuellement la poste

 

1791           Maison Commune au rez-de-chaussée d’une maison du bourg

 

1793           Location de la maison de Mr Robert GUEDON (96 livres par an)

 

1825           Projet d’un immeuble de 13 m x 6,50 m en prolongement de la halle qui était au centre du

bourg (projet  non réalisé)

 

1843           Location d’une maison – située où est la Poste actuelle – appartenant à M. Augustin PESSY

avec au rez-de-chaussée une halle, au 1er Mairie et archives, au 2nd logement de M. PESSY

 

1852           Achat de cette maison par la Commune (13 863 Frs)   aménagement du 2ème étage pour y

loger le garde  champêtre et le cantonnier (11 000 Frs de travaux).

 

1908           Démolition de cette Mairie  Bureau de la Mairie et archives transférés à l’école des filles   et

construction d’une  nouvelle Mairie pour  38 900 Frs.

       Sous-sol : réserve d’eau pour sécurité incendie

      Rez-de-chaussée : Salle pour les réunions, fêtes, halle aux bouchers charcutiers, chambre de sûreté

    1er : Bureau du percepteur, salle consultation Nourrisson, salle de cinéma, vestibule recevant les diplômes des sapeurs-pompiers, salle du conseil, bureau du secrétariat et archives

      2ème : logement du garde champêtre

 

 

1999           Aménagement de la salle du rez-de-chaussée en bureau pour la Poste et salle de  réunions

histoire hier à aujourd'hui petit chatea
Document Adobe Acrobat 1.2 MB